EBEJA, KEBEJI WAKAPAMBUKA

EBEJA, KEBEJI WAKAPAMBUKA

Dibaka monji wa tshilunga

Dibaka monji wa tshilunga

Le mariage est ici comparé à une tige de patate douce qui peut se rompre à toutn moment à cause de sa fragilité.
Une femme qui n'entretient pas son mariage le fait courir des risques.  Et  la conséquence est que lorsque une tige de patate douce meurt, sa résurrection ser prochaine, mais dans un autre endroit.



24/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres